Autres initiatives développés pour favoriser l'égalité de traitement

Le  Ministère de l’Egalité des chances a pris d’autres initiatives pour favoriser l’égalité entre femmes et hommes au travail :                                                                    

  • Prix pour la meilleure pratique d’égalité entre les femmes et les hommes dans les entreprises
  • L’égalité de salaire entre femmes et hommes


Prix pour la meilleure pratique d’égalité entre les femmes et les hommes dans les entreprises

Ce prix existe depuis 1993, à l’époque sous la dénomination de prix féminin de l’entreprise.

Initialement il était décerné par le ministère du Travail et de l’Emploi pour récompenser les efforts particuliers que menait l’entreprise sélectionnée afin de promouvoir l’égalité des femmes et des hommes.

Aujourd’hui et ce depuis 1995, ce prix est décerné par le Ministère de l’Egalité des chances.  Depuis 2000, la sélection de l’entreprise lauréate se fait parmi les entreprises qui ont participé au programme des actions positives du ministère de l’Egalité des chances.

C’est le Comité des actions positives, qui choisit parmi les entreprises candidates celle qui a su s’identifier au programme des actions positives du ministère de l’Egalité des chances de la manière la plus convaincante, et qui s’est engagée à mettre en œuvre un plan d’action comprenant des mesures spécifiques en faveur de l’égalité sur le lieu de travail, à tous les niveaux et dans tous les domaines : le recrutement, les conditions de travail, la formation, la rémunération, la promotion.

Le mérite de l’entreprise choisie vient de ce qu’elle s’est engagée à remédier aux éventuelles inégalités entre hommes et femmes existant au sein de sa structure, en appliquant avec rigueur le programme des actions positives mis en place par le ministère de l’Egalité des chances.

Plus d’informations sur www.mega.public.lu

Egalité de salaire entre femmes et hommes 

Le Ministère pour l’égalité des chances met à disposition des entreprises un logiciel et un guide permettant d’améliorer l’égalité de salaire dans leur entreprise, dénommé LOGIB.

L'instrument LOGIB est destiné aux entreprises avec plus de 50 salariées.

Le Ministère met aussi un guide sur l'égalité de salaire à disposition des entreprises de moins de 50 salariées afin de les soutenir dans leurs démarches en vue d'une égalité de salaire.
 

      Entreprises de plus de 50 salariés

LOGIB est un programme Excel pour mesurer l'égalité de salaire entre femmes et hommes élaboré par le Bureau Fédéral suisse de l'égalité entre femmes et hommes.

Le ministère de l'Egalité des chances du Luxembourg a adopté ce programme, avec l'autorisation du Bureau Fédéral suisse de l'égalit entre femmes et hommes.

   

Cet instrument permet d'analyser si une entreprise garantit ou non l'égalité de salaires entre femmes et hommes – c'est-à-dire un salaire égal pour un travail égal ou de même valeur.

L'instrument offre aux entreprises la possibilité de déterminer à partir d'un programme standardisé de manière relativement facile si d'éventuels écarts de salaire entre le personnel féminin et masculin sont explicables par des facteurs objectifs ou s'ils contiennent un indice d'une discrimination cachée.

Le calcul s'effectue au moyen d'une analyse statistique de régression. On calcule l'impact qu'ont sur le salaire des facteurs importants pour la rémunération comme la qualification ou la fonction. Le sexe est inclus dans la fonction de régression comme autre variable indépendante. En l'absence de discrimination, cette variable ne doit pas avoir d'incidence significative sur le salaire.

Les données concernant notamment  le salaire, la qualification et le poste de travail des employé-es servent de base au calcul. On peut importer ces données ou les saisir dans LOGIB.

Avec LOGIB les entreprises obtiennent une évaluation, un bilan des principaux résultats statistiques, ainsi que des graphiques complémentaires.
 

L’utilisation de l’instrument LOGIB présuppose

  •  L’accès aux données relatives au salaire, à la qualification et au poste de travail des employé-e-s
  •  La composition mixte du personnel (femmes et hommes)
  •  Un minimum de 50 employé-e-s
  •  Un maximum de 10.000 employé-e-s (les tests ont montré que le traitement d'un volume plus élevé de données peut durer très longtemps et que LOGIB ne livre plus de résultats fiables.)



        Entreprises de 50 salariés et moins

Le guide mis à disposition par le ministère se veut être un outil simple et pratique permettant aux petites et moyennes entreprises occupant jusqu’à 50 salariés de :

  • s’auto-évaluer en matière d’égalité de salaire
  • revoir sa politique salariale
  • garantir une politique salariale égalitaire à long terme entre son personnel féminin et masculin.

     

Ce guide présente une démarche en 4 étapes :

  • Analyse de la politique salariale existante
  • Diagnostic détaillé et évolutions
  • Plan d’action
  • Réalisation et communication.

 

Plus d'informations sur www.mega.public.lu

La discrimination au travail crée par CSL